Loading...

Zoom sur … le Dry Touch

dry touch

Aujourd’hui, je vais vous présenter le Dry Touch. C’est un ingrédient dont je vous ai déjà parlé plus d’une fois, et je trouve que c’est un must-have dans beaucoup de recettes. Pour savoir pourquoi, lisez la suite !

Qu’est-ce que le Dry Touch ?

En cosmétique conventionnelle, la cyclométhicone est un ingrédient très utilisé. Ce composé de la famille des silicones apporte un toucher très sec, évanescent et particulièrement apprécié. Il apporte une toucher non gras même dans des composés majoritairement huileux comme les huiles sèches. L’ingrédient qui s’en approche le plus en cosmétique naturelle est le Dry Touch. Il est d’origine végétale et biodégradable. Le Dry Touch est également non comédogène donc utilisable pour tous les types de peau. Il peut être utilisé à différents pourcentages (de 1% à 90%) en fonction de l’utilisation. Par exemple, il peut être incorporé à faible pourcentage dans une formule « classique » pour améliorer le confort ou en plus grande proportion pour la formulation d’une huile sèche.

Pourquoi le Dry Touch ?

Il y a peu d’ingrédients d’origine végétale qui aient un toucher sec et volatil. Au contraire beaucoup d’huile végétales sont assez grasses. Lorsqu’on formule une crème par exemple, on choisit souvent les ingrédients en fonction de leurs propriétés souhaitée pour la peau. Souvent, on ne sait pas quelle sera la sensation à l’application à la fin. Beaucoup de femmes, moi y compris, n’aiment pas avoir une impression de gras sur la peau. Le Dry Touch, même ajouté à faible pourcentage, change considérablement le confort de la formule. Il pénètre très facilement et laisse un effet sec et mat.

Ses utilisations

Il peut être utilisé dans n’importe quel type de formule contenant une phase huileuse. Le Dry Touch est particulièrement apprécié pour composer des huiles sèches comme par exemple une huile de soin pour la barbe ou une huile prodigieuse. Dans une crème, comme la crème pour la barbe, elle ajoute du confort à l’utilisation. Elle apporte un côté « pro » qui permet d’approcher les cosmétiques conventionnels en termes de sensorialité.

Mon avis

Si vous avez un peu lu mes autres articles (si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que vous attendez ? 😁) vous saurez que j’affectionne tout particulièrement le Dry Touch. Quand je l’ai reçu pour l’essayer la première fois, je suis restée bluffée. A peine appliquée qu’elle a déjà pénétrée et que ma peau était sèche, presque comme si je n’avais rien mis. Personnellement j’ai horreur de la sensation de gras sur la peau. Alors avoir un émollient avec un toucher aussi sec j’ai dit bingo !

Je l’utilise dans beaucoup de mes formules. Parfois il suffit d’en mettre 5% dans une crème pour sentir une différence. J’aime spécialement en utiliser à fort pourcentage pour composer des huiles sèches. Par exemple mon dupe de l’huile prodigieuse qui a un fini très sec assez bluffant grâce au Dry Touch. C’est vraiment à mon avis un must-have à avoir, un peu la « cerise sur le gâteau » !

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires (2)

  • Esthelle 2 mois auparavant Répondre
    Hello!
    Est-ce que tu l’utilises seule ou forcément dans une recette?
    Je cherche un produit du genre pour les pieds : hydratant mais avec un fini sec…
    Le Labo de Cat 2 mois auparavant Répondre
    Je l’utilise à pourcentage élevé dans des huiles sèches mais pur je le trouve presque trop « sec » et pas assez émollient. Pour un produit pour les pieds je pense que tu peux en mettre à hauteur de 5-10% ou pour un fini tres sec essaie de monter à 25%

Laisser une réponse