Loading...

Peeling aux AHA

peeling aux AHA

La petite histoire

Dans ce nouvel article de recettes, je voulais vous parler d’un nouveau type de soin dont je n’avais jamais parlé jusque-là : le peeling. Le peeling est un soin plus en profondeur et plus puissant que le gommage. Il permet de purifier la peau, d’éliminer les cellules mortes et de lui redonner une « deuxième jeunesse ». En cosmétique homemade, il y a un ingrédient qui est particulièrement adapté pour cela, ce sont les acides de fruit ou AHA. J’ai donc décidé de concocter un peeling aux AHA, pour une peau éclatante et en bonne santé. Pour en savoir plus, lisez la suite !

La recette du peeling aux AHA

Pourcentage (%)IngrédientQuantité (pour 30g)
75%Gel d'Aloe Vera22.5g
10%Huile de Jojoba3g
5%Squalane végétal1.5g
10AHA3g

Compte tenu de la fragilité du gel d’Aloe Vera, il est important de respecter les bonnes fabriques de fabrication. Désinfectez tout le matériel utilisé à l’alcool à 70° et lavez-vous bien les mains.

Mode opératoire : Il est très très simple. Pesez d’abord l’Aloe Vera puis tous les ingrédients un à un en mélangeant bien après chaque ajout. Quand le mélange est homogène, mettez-le dans un pot et étiquetez. C’est terminé !

Certaines peaux peuvent être assez sensibles aux AHA. Il est indispensable de réaliser un test du produit dans le pli du coude avant utilisation sur le visage. Si vous n’avez aucune réaction allergique après 48h, c’est bon vous pouvez y aller. Conserver ce peeling aux AHA plutôt au frigo.

Ce peeling s’applique sur le visage en couche fine, en évitant le contour des yeux. Laisser poser 5 minutes, puis rincer.

Zoom sur les ingrédients

Le Gel d’Aloe Vera

Pour vous expliquer un peu la manière dont j’ai formulé cette recette, je suis repartie d’une base très simple d’oléogel comme mon oléogel pour peaux mixtes, c’est-à-dire Aloe Vera + Huile végétale. J’y ai tout simplement incorporé les AHA pour le transformer en un peeling. Pourquoi le Gel d’Aloe Vera ? Je ne vais pas m’étendre sur les propriétés du Gel d’Aloe Vera. J’en parle dans de nombreux articles, et aussi dans ma newsletter si vous voulez en savoir plus. Ici, je vais vous expliquer pourquoi je l’ai choisi comme base pour ce peeling.

Les AHA, comme je vais l’expliquer plus tard, ont une action sur le renouvellement cellulaire notamment. C’est un actif assez puissant, surtout à hauteur de 10%. Compte tenu de son action, il pourrait être un peu « agressif » pour le visage. Pour éviter les risques d’irritation ou en tout cas d’inconfort, le Gel d’Aloe Vera est tout à fait adapté dans ce peeling aux AHA. Il est hydratant, apaisant, et amène un effet frais très agréable. En termes de texture, il permet de disperser les AHA très facilement mais permet aussi une prise en main et une application confortable. Le plus souvent, il contient déjà un conservateur, donc pas besoin d’en ajouter. Vérifiez tout de même la composition de votre gel d’Aloe Vera. Le cas échéant, ajoutez 1% de Cosgard à la préparation (en déduisant de l’Aloe Vera).

L’huile de Jojoba

Sur le format d’un oléogel, j’ai donc ajouté deux ingrédients végétaux : l’huile de Jojoba et le Squalane végétal. En effet la peau a besoin a la fois de nutrition et d’hydratation, et j’essaie d’appliquer ce principe à tous mes produits. En plus, ce peeling aux AHA est posé pendant 5 minutes, ce qui laisse le temps aux huiles de pénétrer en profondeur. Pourquoi l’huile de Jojoba ? Vous connaissez mon amour pour cette huile végétale, aux très nombreuses vertus. Ici, je vais exploiter son côté très polyvalent. L’huile de Jojoba est adaptée pour tous les types de peaux, de grasse à sèche en passant par les peaux mixtes et sensibles. Elle est idéale pour réaliser un produit à offrir par exemple, ou un soin familial. Elle est également assouplissante, protectrice et régénérante, ce qui permet de protéger la peau et de la nourrir pendant et après l’action des AHA.

Le squalane végétal

Le squalane végétal est un actif huileux dérivé de l’huile d’olive. Il va apporter une grosse dose de nutrition et de protection à la peau. Il prévient de la déshydratation, assouplit la peau et restaure la barrière lipidique cutanée. Je l’ai utilisé notamment dans ma recette de crème pour la barbe. Je trouve très intéressant de l’inclure dans cette recette de peeling aux AHA puisque dans un premier temps il va protéger la peau de l’action éventuellement agressive des acides de fruits mais aussi nourrir la peau en profondeur pour lui permettre de retrouver de la souplesse et de la vitalité. Cet actif huileux se marie donc très bien avec les AHA dans cette recette.

Les acides de fruit ou AHA

On arrive maintenant à l’actif principal de cette recette, j’oserai même dire l’ingrédient-clé. Les AHA sont des acides dérivés de sucres de fruits. Ils ont de très nombreuses actions quand ils sont utilisés en peeling sur le visage. Ils permettent notamment d’uniformiser le teint, en atténuant les tâches pigmentaires, d’éliminer les cellules mortes, de purifier la peau et d’atténuer la profondeur des rides. Ses modes d’actions sont multiples mais il faut vraiment retenir l’idée générale qui est celle d’une « deuxième jeunesse » à la peau : ce peeling aux AHA vous permettra de retrouver un teint plus lumineux, une peau plus souple et en meilleure santé, moins brouillée ou terne.

La fréquence d’utilisation de ce gommage dépend vraiment de votre sensibilité, et de l’action attendue. Je vous conseille d’en faire vous-même l’expérience en restant très attentif aux sensations ressenties : rincez ou faîtes une pause dès que vous ressentez des démangeaisons, des tiraillements, picotements ou un quelconque inconfort. Les AHA sont un peu comme les huiles essentielles : puissants, mais à manier avec précaution.

Que faire si je n’ai pas un ingrédient ?

Je vous le dit tout de suite : les AHA ne sont pas remplaçables dans cette recette. Déjà parce que sinon ce n’est plus vraiment un « peeling aux AHA », et puis parce qu’il n’existe pas d’autre ingrédient en cosmétique home made qui permette de faire la même chose. Pour les trois autres ingrédients, voyons les alternatives possibles.

Et si je n’ai pas d’Aloe Vera ?

C’est à chaque fois le même problème quand on utilise le gel d’Aloe Vera comme ingrédient principal. Comme il est important à la fois pour sa texture et ses propriétés, il est très compliqué de le remplacer. Si on ne voulait que l’aspect gel, on pourrait utiliser de l’eau et un gélifiant, mais on perdrait notamment les propriétés hydratantes et apaisantes de l’Aloe Vera. Pour ces propriétés spécifiques, il est possible d’utiliser de la glycérine, de l’urée ou des actifs hydrants. Mais ces ingrédients se présentent sous forme de poudre ou de liquide.

Pour remplacer efficacement l’Aloe Vera, il n’y a qu’une alternative : le gel de lin. Le gel de lin peut être fait maison à partir de graines de lin. Dès que j’aurais l’occasion d’en faire, j’écrirai un article là-dessus. Pensez cependant à y ajouter 1% de Cosgard pour la conservation, ce qui n’apparaît pas dans cette recette puisque le Gel d’Aloe Vera du commerce en contient la plupart du temps.

Et si je n’ai pas d’huile de Jojoba ?

L’huile de Jojoba a l’avantage d’être adaptée à tous les types de peau. Mais si vous n’en avez pas, vous pouvez tout simplement utiliser votre huile végétale favorite ou celle qui correspond à votre peau. Pour les peaux grasses, pensez à l’huile végétale de Nigelle ou de Noisette. Pour les peaux sèches, l’huile d’Argan ou d’Amande douce sont très adaptées. L’huile de Rose musquée sera elle plus intéressante pour le soin des peaux matures. Comme ce peeling aux AHA est rincé, vous n’avez pas de contraintes en termes de toucher (plus ou moins sec). Utilisez l’huile végétale qui vous plaît, en y ajoutant éventuellement 0.2% de vitamine E s’il s’agit d’une huile dite sensible.

Et si je n’ai pas de squalane végétal ?

Le squalane végétal est un actif huileux qui est ici utilisé pour ses propriétés protectrices et nourrissantes. Si vous n’avez pas de squalane végétal, vous pouvez tout simplement le remplacer par davantage d’huile de Jojoba, ou l’huile végétale de votre choix. Pour garder le côté réparateur et apaisant, vous pouvez également ajouter de l’Allantoïne ou du Bisabolol. Comme ces deux actifs se dosent à 0.5%, complétez les 4.5% restants par une huile végétale de votre choix. Vous retrouverez ainsi des propriétés apaisantes qui sont intéressantes dans un peeling aux AHA pour limiter les irritations qui peuvent être causées par cet actif très puissant.

Mon avis

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester le peeling aux AHA de manière régulière (je vous invite d’ailleurs à me laisser un commentaire pour celles qui l’utilisent), mais en utilisation occasionnelle j’ai quand même l’impression que mon teint est plus lumineux et moins brouillé. En tout cas, l’application est très facile et agréable grâce à l’Aloe Vera et le rinçage se fait facilement. Je n’ai pas la peau sensible donc pas de problèmes d’irritations ou de picotements de mon côté. C’est une recette que j’ai en tout cas bien envie d’utiliser de manière plus régulière.

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez une question, n’hésitez pas à le commenter ou à le partager. Et pour connaître mes 5 indispensables en cosmétique home made, vous pouvez vous inscrire à ma newsletter. Vous pouvez aussi me retrouver sur Facebook, où je partage mes nouveaux articles dès qu’ils paraissent !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse