Loading...

Oléogel amélioré pour peaux mixtes

oleogel-ameliore

La petite histoire

Ma peau a toujours été une source de problèmes. Adolescente, j’avais pas mal d’acné. Aujourd’hui j’ai une peau mixte avec des pores dilatés et régulièrement des points noirs et des petits boutons. En passant au naturel et à la cosmétique home made, trouver un soin adapté à mon visage a été ma priorité. L’oléogel est un mélange de gel d’Aloe Vera / de gel de lin, d’huile(s) et éventuellement d’actifs.

Je voulais qu’elle puisse hydrater et nourrir ma peau à la fois, aussi bien la zone en T grasse que le reste de mon visage qui est sec. Elle doit également être facile à appliquer, pénétrer rapidement et ne pas tirailler la peau après application. Personnellement, je l’utilise le soin dans ma routine de soin (je ferais un article à ce sujet) mais l’oléogel peut parfaitement être utilisé le matin avant application de votre maquillage habituel. Après plusieurs essais, j’ai trouvé le mélange parfait pour ma peau mixte et mes imperfections. En plus, il est super facile à réaliser ! Alors suivez le guide 😉

La recette de l’oléogel

Pourcentage (%)IngrédientQuantité (pour 30g)
71%Gel d'Aloe Vera21.3g20.5mL
5%Glycérine végétale1.5g1.2mL
18%Huile de Noisette5.4g5.9mL
0.5%Huile essentielle de Fragonia0.15g6 gouttes
0.5%Huile essentielle d'Eucalyptus Staigeriana0.15g6 gouttes
5%Algo'Zinc1.5g28 gouttes

 Pensez bien à vous laver les mains et à nettoyer tout votre matériel (ustensiles, contenants, plan de travail…) à l’alcool à 70°C avant de commencer. Cela limitera le risque de contamination bactérienne dans vos produits.

Mode opératoire :

  1. Dans un bol, pesez tous les ingrédients un à un en mélangeant bien après chaque ajout
  2. Transvasez dans le contenant de votre choix et étiquetez
  3. Secouez bien avant chaque utilisation

Vous pouvez l’utiliser aussi bien le matin que le soir. Le mieux est d’appliquer l’oléogel après avoir nettoyé votre peau. N’utilisez pas trop de produit (sinon la peau risque de tirailler) et massez bien votre visage jusqu’à pénétration complète. Attention, il faut le conserver au frigo et l’utiliser sous 1 mois. Comme il est facile et rapide à réaliser, je vous conseille d’en faire plutôt en petites quantités.

Faites un test dans le pli du coude 48h avant la première utilisation pour vérifier que vous ne faites pas de réaction allergique. Respectez également la fenêtre thérapeutique si vous l’utilisez quotidiennement à cause de la présence d’huiles essentielles (ne pas l’utiliser 2 jours par semaine ou 1 semaine toutes les 3 semaines). Attention également aux contre-indications des huiles essentielles. Vérifiez également le pH : il doit être compris entre 5 et 7.5.

Je continue encore un peu à noter les quantités à la fois en grammes, en mL et en gouttes, mais à l’avenir je ne les noterai qu’en grammes. C’est la manière la plus rigoureuse et précise de noter une recette. Pour savoir pourquoi, vous pouvez consulter mon article à ce sujet. Si vous suivez mon conseil, il vous suffit d’investir dans une balance de précision trouvable à moins de 10€ sur Internet et fini les galères !

Focus sur les ingrédients

Les ingrédients principaux sont l’Aloe Vera, la glycérine végétale et l’huile de noisette. Les huiles essentielles et l’Algo Zinc sont là pour « booster » la recette, vous pouvez donc les enlever si vous n’en avez pas. Je n’ai pas mis de conservateur car dans mon Aloe Vera, comme dans la plupart des gels d’Aloe Vera du commerce, il y a déjà un conservateur.

  • L’Aloe Vera

L’Aloe Vera est un ingrédient magique en fabrication de cosmétiques home made. Il est hydratant, apaisant, astringent, purifiant, régénérant … et j’en passe. Ses nombreuses vertus viennent de la présence de nombreux oligo-éléments, vitamines et acides aminés. Son efficacité n’est plus à démontrer. L’Aloe Vera dans cette formule joue le rôle de (très bon) agent hydratant. L’utilisation de la forme « gel » de l’Aloe Vera permet d’obtenir une texture ludique et facile à appliquer. L’Aloe Vera peut parfaitement être utilisé pur sur la peau, mais ajouter une huile permet d’éviter l’effet désagréable de tiraillement parfois ressenti.

  • La glycérine végétale

Lors de mes premiers essais, je n’avais pas ajouté de glycérine végétale dans mon oléogel. Cependant, même avec 18% d’huile, je ressentais encore une sensation de tiraillement après l’application de l’oléogel. J’ai donc eu l’idée d’ajouter 5% de glycérine végétale qui est également un excellent agent hydratant et apporte le toucher doux qui manquait à cette formule. Une fois la glycérine ajoutée, ma formule avait bien changée ! Plus de sensation désagréable et une formule qui pénètre mieux. Cependant, il ne faut pas en mettre plus de 5% au risque d’obtenir l’effet inverse.

  • L’huile de noisette

Contrairement aux idées reçues, les peaux grasses et mixtes ont autant besoin d’huile que les peaux sèches. En fait, elles ont besoin de nutrition. On a utilisé  dans cet oléogel l’Aloe Vera et la glycérine pour l’hydratation et on ajoute une huile pour la nutrition. Il suffit de choisir l’huile qui convient au type de peau. Pour mon oléogel pour peau mixtes, j’ai choisi l’huile de noisette. C’est une huile réputée pour réguler le sébum, elle est donc parfaitement adaptée pour les peaux mixtes et grasses. En plus c’est une huile sèche qui va parfaitement pénétrer la peau sans laisser de film gras.

  • Huile essentielle de Fragonia

Cette huile essentielle, assez peu connue, est traditionnellement associée au symbole féminin. Elle permet d’apaiser les angoisses et de retrouver la paix intérieure. En cosmétique home made, elle peut également être utilisée pour son action purifiante, notamment pour les peaux à imperfections. Elle a une action anti-microbienne similaire à celle du Tea Tree par exemple. J’ai choisi de l’utiliser car j’utilise déjà le Tea Tree et la lavande vraie dans d’autres soins et je souhaitais varier les molécules utilisées  sur la peau. Elle a également une odeur fine et fleurie que j’apprécie beaucoup

  • Huile essentielle d’Eucalyptus staigenera

L’Eucalyptus Staigenera est ici utilisé pour ses propriétés antibactériennes en synergie avec la Fragonia, bien que son efficacité soit moindre que l’huile essentielle de Tea Tree ou de Lavande Vraie par exemple. Mais ces deux dernières ont une odeur assez forte alors que je trouve l’odeur boisée de l’Eucalyptus très agréable.

Comme vous pouvez le constater, j’ai utilisé ici des huiles essentielles assez peu connues. Si vous ne les avez pas, vous pouvez bien sûr les remplacer (voir la suite de l’article). Ces deux huiles sont également très intéressantes en diffusion pour leurs propriétés énergétiques, ce qui permet de les utiliser de différentes façons !

  • L’Algo’Zinc

L’Algo’zinc est un actif soluble dans l’eau spécialement conçu pour le soin des peaux dites « à problèmes ». Il va permettre de réguler le sébum et de limiter l’acné grâce à l’action du zinc sur la peau. C’est donc l’actif idéal pour un soin des peaux mixtes avec des imperfections. Il convient également parfaitement aux peaux grasses. C’est un actif « doux », il ne risque pas d’agresser la peau et peut même calmer les peaux sensibles et les rougeurs. C’est selon moi un actif essentiel dans le soin des peaux grasses, mixtes et/ou à imperfections. Il peut aussi s’utiliser en cas de cheveux gras ou de cuir chevelu irrité.

Et si je n’ai pas un ingrédient ?

Pas facile de commencer dans le monde de la cosmétique maison : les recettes demandent toujours pleins d’ingrédients et lorsqu’on commence à se faire un petit stock on tombe toujours sur des recettes qui nous plaisent mais où il nous manque un produit ! Ce paragraphe a pour but de vous aiguiller sur un ingrédient de remplacement si jamais il vous manque quelque chose.

Et si je n’ai pas … d’Aloe Vera ?

C’est un peu le produit phare de cet oléogel, et en plus il est mis en majorité. Hydratant, apaisant, cicatrisant … il n’y a pas besoin de rappeler ses nombreuses propriétés. Si vous n’en avez pas, la seule chose qui puisse le remplacer dans cette formule est le gel de lin. Vous pouvez le faire vous-même à partir de graines de lin achetées dans le commerce, vous trouverez de nombreux tutos sur Internet à ce sujet. Il a des propriétés similaires à l’Aloe Vera, vous pouvez donc le remplacer dans les mêmes quantités.

Et si je n’ai pas … de glycérine végétale ?

Il n’y a pas beaucoup d’ingrédients qui puissent la remplacer dans cette recette. Des actifs hydratants il y en a, mais la glycérine apporte un toucher doux, une bonne pénétration et évite que la peau ne tiraille après application. Si vous n’en avez pas, vous pouvez la remplacer par davantage d’huile de noisette, mais le rendu ne sera pas tout à fait le même.

Et si je n’ai pas … d’huile de noisette ?

L’huile de noisette est une merveille pour les peaux grasses, mixtes et/ou à problèmes. Vous pouvez la remplacer par une autre huile très polyvalente, qui a des propriétés similaires : l’huile de jojoba. Celle-ci convient à toutes les peaux et peut donc très bien être utilisée dans cet oléogel. Vous pouvez la remplacer par le même dosage en grammes (pas en mL !). Son toucher est sec comme l’huile de noisette, la texture finale sera donc assez similaire.

Et si je n’ai pas … d’huiles essentielles de Fragonia et/ou d’Eucalpytus Staigenera ?

Vous pouvez tout simplement les enlever de la recette de l’oléogel. Le soin sera moins ciblé et moins efficace mais vous pouvez parfaitement le faire. Vous pouvez aussi, en faisant attention aux contre-indications, les remplacer par de l’huile essentielle de Tea Tree et/ou de lavande vraie. Les propriétés sont très similaires voir même plus efficaces. J’ai choisi ces deux là car j’utilise déjà le Tea Tree et la Lavande vraie dans d’autres produits.

Et si je n’ai pas … d’Algo’Zinc

L’Algo’Zinc est un produit très spécifique dans la lutte contre les imperfections sur la peau. C’est selon moi un très bon produit avec une action efficace. Pour des actions similaires vous pouvez le remplacer par de l’Acide salicylique (à 5%) ou du Bacti-Pur (dosé à 1%, reporter le reste sur l’huile) si vous n’en avez pas.

Le résultat

Il a fallu attendre quelques semaines pour voir les résultats, mais ils sont bien là ! Avant, j’avais régulièrement des petits boutons sur le visage. Pas douloureux, mais pas franchement esthétiques. Depuis, plus un seul ! Mes pores sont aussi visiblement resserrées et sur ma zone en T la peau brille moins et est moins grasse. Je suis donc très satisfaite de cet oléogel que je refais régulièrement. En plus, comme il est conservé au frigo, la sensation de frais à l’application est super en été !

Si vous avez des avis ou des questions, n’hésitez pas à partager et à commenter !

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires (4)

  • Esthelle 1 année auparavant Répondre
    Bonjour.
    C’est super de mettre les alternatives aux ingrédients. Souvent les recettes en comportent beaucoup et c’est rédhibitoire quand tu ne veux pas crouler sous les composants.
    Bonne journée!
    Le Labo de Cat 1 année auparavant Répondre
    Merci pour ton commentaire ! C’est vrai que j’ai été embêtée plus d’une fois par un manque d’ingrédients. Bonne journée !
  • Alizée 1 année auparavant Répondre
    Du coup étant donné qu’il y a des huiles essentielles tu fais des fenêtres thérapeutiques ?
    Le Labo de Cat 1 année auparavant Répondre
    Oui comme je l’ai indiqué sur l’article c’est 2 jours par semaine ou une semaine par mois. Personnellement j’ai choisi de ne pas m’en appliquer le week-end 😉

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.