Loading...

Masque anti-imperfections

masque anti-imperfections

La petite histoire

Si vous me suivez sur ce blog, vous savez sans doute que j’ai une peau mixte à grasse, avec souvent de petites imperfections. Pour en prendre soin, j’ai déjà concocté pas mal de recettes, de la mousse nettoyante au roll-on en passant par l’oléogel. Mais il y a une texture que je n’ai encore jamais travaillée, c’est le masque. J’ai donc décidé de réaliser un masque anti-imperfections, pour retrouver un teint unifié et une peau éclatante de santé. Pour en savoir plus, lisez la suite !

La recette du masque pour le visage anti-imperfections

Pourcentage (%)IngrédientQuantité (pour 100g)
Phase A
89%Hydrolat de Mélisse89g
2%Gomme xanthane2g
Phase B
2%Huile de noisette2g

Oxyde violetUne pointe de couteau
Phase C
1%Huile essentielle de Lavande fine1g
5%Algo'Zinc5g
1%Cosgard1g

Avant toute préparation, bien désinfecter tout le matériel utilisé à l’alcool 70° et se laver les mains. Une hygiène irréprochable est la base de la cosmétique home made.

Mode opératoire : Peser l’hydrolat de Mélisse dans le récipient principal. Peser la gomme xanthane à part et la saupoudrer à l’hydrolat tout en agitant. Continuer à agiter jusqu’à obtenir un mélange homogène sans grumeaux (les écraser sur les parois si nécessaire). Ajouter ensuite les autres ingrédients un à un en mélangeant entre chaque ajout. Pour le colorant, le pré-mélanger avec l’huile de Noisette pour avoir une couleur homogène. Attention, la gomme xanthane gélifie avec le temps. La texture définitive ne sera obtenue que 24h plus tard. Transvasez tout de même dans un contenant (pour une bonne conservation) et étiquetez.

Si vous trouvez que le masque n’est pas assez épais à votre goût (après 24h puisque la gomme xanthane gélifie avec le temps), vous pouvez encore rajouter 0.5% de gomme xanthane en agitant bien pendant que vous le saupoudrez.

Appliquez le masque en couche épaisse sur le visage et laissez poser 10 minutes puis rincez. Compte tenu de la présence d’huile essentielle, je vous recommande de le tester dans le pli du coude 48h avant l’application sur le visage. Si vous ne ressentez pas de picotements, démangeaisons, rougeurs… c’est bon !

Focus sur les ingrédients

L’hydrolat de Mélisse

Normalement, je ne suis pas une grosse fan des hydrolats. Pour vous dire toute la vérité, je n’en ai utilisé que deux : l’hydrolat de Bambou et de Mélisse. Déjà, je les trouve inutiles dans les préparations qui doivent être chauffées, car les hydrolats sont très sensibles et perdent leurs propriétés. En plus, leur conservation est assez compliquée. Mais comme ce masque anti-imperfections se fait à froid et contient une majorité d’eau, j’ai trouvé intéressant de lui apporter un petit plus avec l’hydrolat de Mélisse. Pourquoi cet hydrolat en particulier ? La propriété principale de cet hydrolat est d’être apaisant. La peaux mixte, grasse, et en particulier la peau à imperfections, et une peau agressée. Et comme elle se sent agressée, elle produit plus de sébum pour se protéger. Je trouvais donc que cela avait du sens, en plus des ingrédients spécifiques à ce type de peaux, d’ajouter un hydrolat apaisant qui pourrait soulager le visage. Elle a, en plus, une odeur assez délicate que j’apprécie, et elle convient très bien à d’autres types de peau (peaux matures, peaux sensibles….). Elle est donc assez polyvalente, et c’est important pour moi (je déteste que mes ingrédients restent dans mon placard…) !

La gomme xanthane

La gomme xanthane est l’ingrédient qui vous permettra d’obtenir un gel, texture épaisse indispensable pour réaliser ce masque anti-imperfections. Sans elle, vous auriez un masque complètement liquide, qui ne tiendrait pas du tout sur le visage. Pas très pratique ! Je l’ai choisie, parmi les autres gommes, parce qu’elle permet de réaliser des gélifications à froid. Et lorsqu’on utilise un hydrolat, il est fortement déconseillé de le chauffer, au risque de perdre ses propriétés. Les gels aqueux obtenus avec la gomme xanthane sont bien lisses et transparents et sa mise en œuvre est assez facile.

L’huile de noisette

L’huile de noisette fait désormais partie des classiques sur ce blog. Pour résumer, c’est une huile très adaptée aux peaux mixtes à grasses avec un toucher sec super agréable. J’ai décidé d’ajouter une huile végétale à ce masque anti-imperfections car j’aime que mes produits apportent de l’hydratation et de la nutrition. Et contrairement aux idées reçues, les peaux mixtes/grasses/à imperfections ont aussi besoin d’huile ! J’ai pu en incorporer même s’il n’y a pas d’émulsion car il s’agit d’une texture gel. Dans une texture gel, l’huile se disperse mais ne finit pas par déphaser car la structure en réseau empêche les gouttelettes d’huile de se déplacer. On peut donc en ajouter en petite quantité (quelques %) sans avoir besoin de recourir à un tensioactif.

L’oxyde violet

J’ai utilisé cet oxyde seulement pour colorer ce masque anti-imperfections et lui donner un peu de peps. Il contient de l’huile essentielle de lavande fine, je trouvais donc le violet bien adapté ! Attention à bien le pré-disperser dans l’huile de noisette pour éviter la formation de grains.

L’huile essentielle de Lavande fine

Plusieurs huiles essentielles sont des références pour le soin des peaux à imperfections. Avec le Tea Tree et l’Eucalyptus Staigeriana, l’huile essentielle de Lavande fine en fait partie. Cette huile essentielle a essentiellement des propriétés cicatrisantes et régénérantes cutanées. Elle va permettre d’accélérer la cicatrisation et la régénération de la peau abimée par le bouton d’acné. Les boutons ne laisseront ainsi pas de cicatrices, et les marques s’effaceront plus rapidement et seront moins visibles grâce à ce masque anti-imperfections. L’huile essentielle a également une certaine action antiseptique, bien qu’elle soit moindre que le Tea Tree.

L’Algo’zinc

L’Algo’zinc est un actif que j’affection tout particulièrement pour le soin des peaux à imperfections. Il est constitué de zinc complexé par un extrait d’algue pour améliorer sa biodisponibilité et son affinité avec la peau. Le zinc, et donc cet actif, a de multiples vertus : il est purifiant, rééquilibrant, mais aussi apaisant. Il va permettre d’aider à la régulation de sébum, qui est souvent la source des imperfections. De plus, son action purifiante va permettre de lutter contre la prolifération des bactéries et des levures qui sont pour partie responsables des problèmes de peau. Il a donc tout à fait sa place dans cette recette de masque anti-imperfections.

Le Cosgard

C’est le conservateur de cette recette. Indispensable en présence d’eau, et d’autant plus ici où l’hydrolat, qui est assez sensible, est présent en très fortes proportions.

Et si je n’ai pas un ingrédient ?

Et si je n’ai pas d’hydrolat de Mélisse ?

Si vous n’avez pas d’hydrolat de Mélisse, il y a plusieurs alternatives possibles. Vous pouvez tout d’abord remplacer cet hydrolat par un autre aux propriétés similaires. Je pense notamment à l’hydrolat de Bambou qui a aussi des propriétés très intéressantes pour les peaux mixtes, grasses et à imperfections. En effet cet hydrolat a un effet matifiant et il permet également de resserrer les pores. Il est donc parfaitement adapté à la réalisation d’un masque anti-imperfections. Si vous n’avez aucun de ces deux hydrolats, ou pas en quantité suffisante, vous pouvez tout simplement les remplacer en partie ou en totalité par de l’eau. Pour des raisons de conservation, choisissez de l’eau en bouteille ou de l’eau déminéralisée. Le mieux étant de la faire bouillir pour la stériliser. Si vous avez un problème de peau spécifique en plus des imperfections (rougeurs, peau sensible…) vous pouvez utiliser l’hydrolat qui vous convient.

Et si je n’ai pas de gomme xanthane ?

La gomme xanthane permet d’obtenir une texture de masque anti-imperfections bien épaisse qui soit facilement applicable sur le visage. En plus, elle peut être utilisée à froid ce qui permet de conserver les propriétés des hydrolats. Si vous n’avez pas de gomme xanthane, la seule qui combine ces deux propriétés (bonne gélification et action à froid) est la gomme guar. Utilisez-la à 2% également puis vérifiez 24h après si la texture vous convient. Si le mélange est trop liquide à votre goût, vous pouvez rajouter 0.2% supplémentaires. Attention, la gomme guar est plus difficile à mettre en œuvre que la xanthane (elle se disperse moins bien). La gomme carraghénane est très utilisée en cosmétique home made, mais elle ne peut être mise en œuvre qu’à chaud. La gomme xanthane est un gélifiant très polyvalent, je vous conseille donc d’en avoir en stock.

Et si je n’ai pas d’huile de noisette ?

L’huile de noisette est, selon moi, l’huile végétale la plus adaptée pour le soin des peaux mixtes, grasses, et à imperfections. Si vous n’en avez pas, une autre huile végétale que je recommande est l’huile de Jojoba. Elle est polyvalente et peut être utilisée pour tous les types de peau. Son toucher n’est pas très gras et je l’utilise dans plein d’autres recettes. Je déconseille les huiles végétales comme l’amande douce ou l’argan qui sont plutôt indiquées pour les peaux sèches. Même à faible pourcentage, vous risquez d’avoir un effet inverse à celui désiré.

Et si je n’ai pas d’oxyde violet ?

Le seul intérêt de l’oxyde violet dans ce masque anti-imperfections est esthétique. Il permet de colorer la préparation dans des tons qui rappellent ceux de la lavande. Si vous avez un autre colorant ou un autre oxyde qui vous plaît, n’hésitez pas ! Et si vous n’en avez pas du tout, n’en mettez pas. C’est aussi simple que ça.

Et si je n’ai pas d’huile essentielle de Lavande fine ?

Dans ce masque anti-imperfections, j’utilise l’huile essentielle de Lavande fine pour ses propriétés cicatrisantes, régénérantes et légèrement antiseptiques. Comme je l’ai dit plus haut, deux autres huiles essentielles ont des propriétés similaires et peuvent être utilisées pour lutter contre les imperfections. Il s’agit de l’huile essentielle de Tea Tree et de celle d’Eucalyptus Staigeriana. Si vous avez l’une de ces deux huiles essentielles, vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Lavande fine sans problème. Attention tout de même pour le Tea Tree, il y a une odeur assez prononcée qui ne conviendra pas à tout le monde. Si vous n’avez aucune de ces trois huiles essentielles mais que vous avez la peau grasse, mixte ou à imperfections, je vous conseille de vous procurer l’une d’elle car elles font selon moi partie des « basiques » pour des soins du visage adaptés.

Et si je n’ai pas d’Algo’zinc ?

L’Algo’zinc est mon actif préféré (et d’ailleurs le seul que j’utilise) pour prendre soin des peaux à imperfections. Mais si vous n’en avez pas, il y a deux autres actifs cosmétiques que je peux vous conseiller. Tout d’abord, l’acide salicylique. C’est un actif spécialement conçu pour les peaux acnéiques, puisqu’il est purifiant et apaisant. Il va réduire l’inflammation et lutter contre les microorganismes responsables de l’acné. Il peut également être utilisé à hauteur de 5%. L’autre actif possible est le Bacti’pur. C’est un actif naturel obtenu par fermentation qui a des propriétés très intéressantes. Il est purifiant et rééquilibrant, et va donc permettre de réguler la production de sébum des peaux grasses. A terme, il permet de retrouver une peau « normale » et donc de ne plus avoir d’imperfections. Il s’utilise à hauteur de 2%, il faut donc reporter les 3% restants sur l’hydrolat.

Et si je n’ai pas de Cosgard ?

Le Cosgard est indispensable pour permettre une conservation correcte de vos préparations. Il est donc incontournable en cosmétique home made, et particulièrement dans cette recette.

Mon avis

Pour moi, c’est combo sur tous les points. Ce masque anti-imperfections a une jolie couleur, une odeur que j’adore (cœur cœur sur la lavande), une applications agréable… Il ne sèche pas pendant la peau et laisse une peau toute douce et toute hydratée. C’est ma première formulation de masque, et j’en suis très contente !

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez une question, n’hésitez pas à le commenter et à le partager. Pour connaître mes 5 indispensables en cosmétique home made, vous pouvez aussi vous inscrire à ma newsletter.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires (3)

  • Mathilde 8 mois auparavant Répondre
    Re-coucou (oui, je suis en train de lire tous les articles ou presque :p),
    Combien de temps peut-on conserver la préparation ?
    Il vaut mieux faire cette recette-ci pour les imperfections ou l’oléogel amélioré pour peaux mixtes ? (j’ai des boutons qui apparaissent quand je vais être réglée et j’aimerais qu’ils ne viennent plus illuminé mon visage … )
    Merci d’avance 🙂
    Le Labo de Cat 8 mois auparavant Répondre
    Coucou,
    Tu m’en voie ravie !
    Il n’y a pas la même utilisation : le masque s’utilise plutôt de manière ponctuelle (1-2 fois par semaine) alors que l’oléogel peut être utilisé en soin quotidien (hors pause thérapeutique)
    Le masque peut être conservé 3 mois, voir plus mais sans garantie (à surveiller).
    J’espère avoir répondu à tes questions 😀
    Mathilde 8 mois auparavant
    coucou,
    merci pour tes réponses 🙂

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.