Loading...

Masque anti-imperfections à l’argile

Masque anti-imperfections à l'argile

La petite histoire

Pour ce nouvel article, et cette nouvelle recette, je vais vous parler un peu d’imperfections. Je l’ai déjà mentionné, mais j’ai la peau grasse, voir mixte dans ses bons jours. Et les petits boutons, ça me connaît. Encore plus depuis que j’ai arrêté la pilule. Une semaine avant mes règles, c’est le grand défilé, en veux-tu en voilà. Il me faut plus d’une semaine pour m’en débarrasser, quinze jours de plus pour que les marques disparaissent, et c’est reparti pour un tour ! Vous connaissez déjà mon roll-on anti-imperfections et mon masque à base d’huile essentielle de lavande, mais je voulais mettre l’argile à l’honneur ! J’ai concocté un petit masque anti-imperfections à l’argile pour traiter le problème de fond, désincruster ma peau, l’assainir, et prévenir la réapparition de ces vilains spots. Pour en savoir plus, lisez la suite !

La recette du masque anti-imperfections à l’argile

Pourcentage (%)IngrédientQuantité (pour 30g)
25%Argile blanche7.5g
30%Poudre d'Ortie9g
40.5%Hydrolat de Bambou12.15g
3%Huile végétale de Noisette0.9g
0.5%Huile essentielle d'Eucalyptus Staigeriana0.15g
1%Cosgard0.3g

Avant de commencer, la désinfection à l’alcool 70° est indispensable. Tout doit y passer : matériel, plan de travail et récipients.

Mode opératoire : Peser l’argile et la poudre d’Ortie dans un récipient. Ajouter petit à petit l’hydrolat jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Ajouter ensuite les ingrédients suivants un à un en mélangeant bien entre chaque ajout. Transférer dans un pot et étiqueter.

Puisque ce produit contient des huiles essentielles, faîtes un test dans le pli du coude avant toute utilisation. Si au bout de 48h vous ne faîtes aucune réaction allergique, vous pouvez y aller !

Appliquer en couche épaisse deux fois par semaine en évitant le contour des yeux. Laisser poser 5 minutes et rincer à l’eau claire.

Focus sur les ingrédients

L’argile blanche

J’étais en train de scroller les articles sur le blog depuis sa création et je me suis rendue compte que jusque-là je n’ai jamais publié de recette avec de l’argile blanche, alors que c’est un ingrédient que j’adore. Donc je suis là pour rattraper ce petit manquement ! L’argile blanche est aussi appelée kaolin et elle est connue pour être riche en minéraux. L’argile verte a de nombreuses propriétés, mais elle est souvent accusée d’être trop irritante, trop « décapante » pour les peaux sensibles ou délicates. C’est là que l’argile blanche vient à la rescousse. Elle garde les mêmes propriétés assainissantes et désincrustantes que l’argile verte, mais elle est plutôt adaptée aux peaux qui craignent les agressions (peaux réactives, sensibles, sèches, mais aussi grasses !). Elle a donc toute sa place comme l’un ingrédients phares de cette recette de masque anti-imperfections à l’argile.

La poudre d’Ortie

J’ai déjà utilisé de la poudre d’Ortie dans mon shampoing solide automnal, pour prendre soin de mes cheveux à tendance grasse (eux aussi !). J’aime le fait que ce soit une plante un peu « mal-aimée » qui est aujourd’hui revalorisée dans des cosmétiques naturels grâce à ces super propriétés. Et surprise surprise, elle n’est pas bénéfique que pour les cheveux. C’est aussi un super allié pour la peau, et surtout pour les peaux comme la mienne. Et dans un produit de soin pour la peau, c’est pas évident de l’incorporer vu que c’est une poudre, pas très sexy en plus (avouez-le, le vert ça donne pas vraiment envie). Donc je trouve que ce masque anti-imperfections à l’argile est une bonne occasion pour l’utiliser. En plus le fait de laisser poser un masque permet de laisser le temps aux actifs de se libérer pour une efficacité maximale.

L’hydrolat de Bambou

Mon hydrolat préféré, sans hésiter. Et de loin le plus adapté pour s’occuper des peaux grasses. Dès que je peux, je la mets dans mes soins, et je l’ai même incluse dans ma routine beauté. Et ce qui est génial, c’est qu’elle n’est pas adaptée qu’aux peaux grasses ou acnéiques ! Peaux sensibles, peaux sèches, peau fatiguées… l’hydrolat de Bambou est efficace dans tous les cas. Dans ce masque anti-imperfections à l’argile, un soin ciblé pour les peaux grasses, mixtes et acnéiques. Mais vous remarquerez que jusque-là, tous les ingrédients sont aussi adaptés aux peaux sensibles, réactives et/ou sujettes à rougeur. Donc si vous n’avez pas la même peau que moi, ce n’est pas grave. L’hydrolat de Bambou est apaisant, hydratant, purifiant, légèrement matifiant et donne un toucher tout doux à la peau… que demander de plus ?

Huile végétale de Noisette

Tous les ingrédients que j’ai utilisés sont des champions dans leur catégorie pour prendre soin des peaux grasses et acnéiques. Mais qu’est-ce que serait cette recette sans la désormais fameuse huile de Noisette ? J’y ai consacré un article entier, pour vanter ses mérites. Pour vous la faire courte, elle est non comédogène, très pénétrante, au toucher sec, protectrice, réparatrice, adoucissante… oui, rien que ça ! Je n’en ai mis qu’une toute petite quantité, pour qu’elle puisse se disperser dans le mélange argile/eau mais ne pas déphaser avec l’eau. 3%, ce n’est peut-être pas grand-chose, mais c’est suffisant pour apporter à votre peau la nutrition nécessaire.

Huile essentielle d’Eucalyptus Staigeriana

L’huile essentielle d’Eucalyptus Staigeriana fait partie de la même catégorie que l’huile essentielle de Tea Tree ou de Lavande vraie. Elle a des propriétés antimicrobiennes puissantes, qui sont très intéressantes dans le soin des peaux acnéiques. Malheureusement, les boutons vont souvent de pair avec la peau grasse (même si ce n’est pas toujours le cas). Comme ce masque anti-imperfections à l’argile est posé pendant plusieurs minutes, un petit pourcentage d’huile essentielle suffit pour en ressentir tous les effets. Et puis, son agréable odeur un peu citronnée est la bienvenue pour cacher l’odeur de la poudre d’ortie qui est, avouons-le, pas très fun.

Le Cosgard

Le Cosgard est un conservateur qui permet d’éviter le développement microbien dans une formule. Il est indispensable dès qu’il y a de l’eau, comme ici. Sinon, c’est la poubelle au bout de deux jours !

Et si je n’ai pas un ingrédient ?

J’ai eu plusieurs retours très positifs sur cette partie, et ça me fait vraiment plaisir. Même si ce n’est pas toujours évident de vous donner des pistes alternatives, j’essaie de faire de mon mieux !

Et si je n’ai pas d’Argile blanche ?

L’Argile blanche est très adaptée aux peaux sensibles, réactives, et aux peaux grasses (qui rappelons-le, sont très sensibles aux agressions extérieures). Si vous n’en avez pas, vous pouvez évidemment utiliser un autre type d’argile. L’argile verte est aussi conseillée pour les peaux mixtes et grasses, mais seulement si vous n’avez pas la peau trop réactive. Elle est aussi adaptée aux peaux normales. L’argile jaune vous permettrait de réaliser un masque anti-imperfections à l’argile plutôt orienté vers les peaux sensibles et matures. Je conseille aussi l’argile rouge pour les peaux brouillées, qui manquent de luminosité, et l’argile violette pour les peaux sèches et délicates. Comme vous le voyez, vous avez l’embarras du choix !

Et si je n’ai pas de poudre d’Ortie ?

À la place de la poudre d’Ortie, vous pouvez utiliser n’importe quelle poudre de plante dans ce masque anti-imperfections à l’argile. Toujours pour les peaux grasses, j’aime beaucoup la poudre d’Orange ou la poudre de Neem. La poudre de Rose de Damas sera idéale pour réaliser plutôt un masque pour peaux matures, alors que la poudre d’Amla permettra d’illuminer le teint. La poudre de Guimauve, de Bardane et de Centella Asiatica sont aussi des très bons choix. Mais si vous avez une autre poudre dans votre armoire que vous aimez bien, il suffit de vérifier si elle est adaptée à une utilisation sur le visage pour votre type de peau. Si c’est le cas, foncez !

Et si je n’ai pas d’hydrolat de Bambou ?

Si vous n’avez pas d’hydrolat de Bambou, l’une des alternatives la plus proche en termes d’application et d’efficacité (pour les peaux mixtes, grasses et acnéiques) est l’hydrolat de Mélisse que j’ai déjà utilisé. J’ai quand même une petite préférence pour le Bambou (il est matifiant, adapté aux peaux sensibles et réactives) mais l’hydrolat de Mélisse est aussi un super ingrédient pour ce masque anti-imperfections à l’argile. Si vous n’en avez pas non plus, vous pouvez utiliser un autre hydrolat adapté à votre type de peau. Camomille Allemande pour les peaux sensibles, Hammamélis pour les rougeurs, Rose de Damas pour les peaux matures… Et si vous n’avez rien de tout ça, de l’eau déminéralisée, ça marche très bien aussi !

Et si je n’ai pas d’huile de Noisette ?

C’est un peu la même chose que précédemment. Pour cette recette de masque anti-imperfections à l’argile, vous pouvez constater qu’il est très facile de remplacer les différents ingrédients. Et en restant sur la même base (argile + poudre de plante + hydrolat + huile végétale + huile essentielle) vous pouvez vous concocter un soin 100% personnalisé, qui correspond à votre peau et à ce que vous avez en stock.

Si vous n’avez pas d’huile de Noisette mais que vous voulez quand même réaliser un soin pour les peaux mixtes ou grasses, je ne peux que vous conseiller l’excellente huile de Jojoba (qui fait partie de mes indispensables, inscrivez-vous à la newsletter pour en savoir plus). Pour les peaux sèches, voir très sèches, l’huile d’Amande douce sans hésiter. Pour les peaux matures, l’huile de Rose musquée (mais attention elle est comédogène). En cas de doute, vous pouvez choisir l’huile de Jojoba qui est adaptée à tous les types de peau.

Et si je n’ai pas d’huile essentielle d’Eucalpytus Staigeriana ?

Pour un effet sur les imperfections, vous pouvez remplacer l’huile essentielle d’Eucalyptus Staigeriana par de l’huile essentielle de Tea Tree ou de Lavande vraie dans cette recette de masque anti-imperfections à l’argile. Ce sont les huiles essentielles que je vous recommande, autant pour leur tolérance (les agrumes au contraire sont photosensibles) que pour leur efficacité. Si vous n’en avez pas, je vous conseille plutôt de ne pas en mettre du tout. Si l’odeur de l’argile vous dérange, ajoutez plutôt un parfum (pas trop fort) que vous aimez bien.

Et si je n’ai pas de Cosgard ?

Achetez-en ? Mis à part quelques recettes spécifiques (huiles, baumes anhydres, roll-on), vous ne pouvez pas passer outre pour réaliser des cosmétiques maison en de bonnes conditions. C’est même selon moi l’un des premiers ingrédients à acheter quand on débute, et à recommander dès qu’on le finit.

L’esprit de cette recette, c’est un peu la personnalisation. J’ai créé une recette de masque anti-imperfections à l’argile qui convient à ma peau et à mes problématiques (et peut-être à la vôtre !) et à ce que j’ai dans mes placards. Mais je vous ai donné les clés pour faire un produit qui vous convienne aussi à 100%, et vous donner plus « d’autonomie ». Et c’est un peu ce que je vais essayer de faire à moyen terme, plus de recettes que vous pourrez vous approprier et retravailler selon vos envies.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le commenter ou à le partager !

Vous pourriez aussi aimer

1 Commentaire

  • Esthelle 1 mois auparavant Répondre
    Bonjour.
    J’ai un masque Propolia qui ressemble à cela, mais je crois que les HE sont un poil différentes. A la fin, les masques ont la même texture. Un dupe? A regarder de près parce que le Propolia est top mais pas accessible pour tout le monde…
    Bonne journée.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.