Loading...

Gelée démaquillante

gelée démaquillante

La petite histoire

Nous revoilà pour un nouvel article de recette. Après le démaquillant bi-phasé qui ne contenait que 3 ingrédients, j’ai voulu relever le challenge de refaire un démaquillant, toujours avec 3 ingrédients, mais dans une texture complètement différente. Au programme : une texture innovante avec une petite surprise à l’application, des ingrédients simples mais efficaces et un démaquillage même sur du waterproof. Si ça vous tente, lisez la suite et découvrez la gelée démaquillante !

La recette de la gelée démaquillante

Pourcentage (%)IngrédientQuantité (pour 30g)
30%Gélisucre9g
60%Huile de Jojoba18g
10%Dry Touch3g

Avant toute manipulation, il est nécessaire de désinfecter le plan de travail et les ustensiles utilisés (y compris le contenant) à l’alcool 70°. Ne pas oublier également de se laver les mains.

Mode opératoire : une fois n’est pas coutume, cette gelée démaquillante est assez difficile à formuler. Le Gélisucre est un émulsionnant assez délicat. Je vous demanderai donc, pour la bonne réussite de cette recette, de suivre le mode opératoire à la lettre.

Peser le gélisucre dans le contenant principal. Peser ensuite l’huile de Jojoba, à part. Ajouter l’huile de Jojoba goutte à goutte dans le Gélisucre tout en mélangeant. Il est important de mélanger en même temps que l’on ajoute l’huile de Jojoba. S’assurer que le mélange est homogène avant d’ajouter de nouveau de l’huile de Jojoba. Une fois l’huile de Jojoba ajoutée, peser le Dry Touch, et l’ajouter à son tour goutte à goutte. Le mélange va devenir très élastique, mais continuer à mélanger jusqu’à ce qu’il redevienne homogène. La préparation de cette gelée démaquillante peut être assez longue, mais si vous suivez bien ces étapes, vous la réussirez à coup sûr. Une fois terminé, transvaser dans un pot et étiqueter.

Appliquer une toute petite quantité sur un coton pour démaquiller, puis rincer. Au contact de l’eau, la gelée démaquillante encore présente sur la peau se transformera en lait très facile à faire pénétrer.

Focus sur les ingrédients

Le Gélisucre

Le Gélisucre est l’ingrédient magique de cette formule. C’est un émulsifiant dérivé de sucres, qui a deux propriétés très particulières, qui le mettent un peu à part par rapport aux autres émulsifiants. Et ce sont ces deux propriétés que nous allons exploiter. Tout d’abord, c’est un gélifiant de phase grasse. C’est lui qui va permettre d’obtenir une gelée consistante uniquement à partir d’huile liquide. C’est le pilier pour obtenir cette texture innovante et ludique. Sa deuxième propriété, c’est son rôle d’émulsifiant. Ainsi, cette gelée complètement huileuse va, au contact de l’eau, se transformer en un lait très léger et facile à faire pénétrer. En rinçant le produit, vous pourrez remarquer un blanchissement : c’est l’émulsion qui se forme ! Cette transformation en lait évite aussi de laisser un effet gras sur la peau qui pourrait être désagréable. Mais l’intérêt de cette gelée démaquillante, composée uniquement d’huile, est de pouvoir éliminer très facilement le maquillage, même waterproof. Et le Gélisucre est le seul ingrédient à pouvoir apporter cette texture gelée et cette émulsion « spontanée » au contact de l’eau.

L’huile de Jojoba

Le reste de cette recette de gelée démaquillante est donc composée d’huile. Il y a beaucoup de possibilités, beaucoup de combinaisons possibles, en fonction des types de peau notamment. Mais j’ai voulu aller au plus simple, et surtout au plus polyvalent. Et quoi de mieux pour ça que l’huile de Jojoba ? C’est la seule huile végétale qui convienne à tous les types de peau. Sèche, grasse, sensible, elles y trouvent toutes leur compte. Très pratique pour n’avoir qu’une seule huile dans ses placards, ou pour faire un cadeau sans trop connaître la personne. En plus, l’huile de Jojoba a un toucher assez sec. Elle est donc tout à faire adaptée pour cette recette puisqu’on veut éviter un fini trop gras sur la peau, même si elle se rince. Les propriétés de cette huile sont aussi très adaptées pour un démaquillage : calmante, protectrice, assouplissante, adoucissante… et il y en a d’autres ! Elle fait partie de mes indispensables en cosmétique home made (cf ma newsletter), et ce n’est pas pour rien.

Le Dry Touch

Cette gelée démaquillante a quand même un petit défaut : elle n’est composée que d’huile. C’est évident, me direz-vous, et puis, quel est le problème ? C’est que, même pour un démaquillant, ce n’est pas forcément top en termes de sensorialité. Certes, c’est un démaquillant, et il est rincé. Mais il faut que l’application reste agréable et que le fini ne soit pas trop gras. Pour cela, j’ai décidé de rajouter à cette recette une partie de Dry Touch. Si vous avez déjà lu certains de mes articles, et en particulier celui-là, vous saurez sans doute pourquoi je l’ai choisi. Pour les autres, il s’agit d’une huile très volatile et évanescente, au fini très sec. Elle est idéale pour limiter l’effet gras des formules, elle ajoute aussi un côté « pro » aux tambouilles que j’adore. J’ai trouvé ça indispensable de la coupler à l’huile de Jojoba pour une application plus agréable de cette gelée démaquillante.

Mon avis

Alors personnellement j’adore les textures un peu nouvelles, qui changent du classique, donc j’étais déjà une grosse fan de cette gelée démaquillante. Le démaquillage se fait très très bien, même sur du waterproof, et il suffit d’une toute petite quantité pour nettoyer tout le visage. Le rinçage est facile, et j’adore voir cette gelée se transformer en lait au contact de l’eau. Elle est peut-être un peu technique à formuler, mais elle en vaut la peine !

Si vous avez des questions ou si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le commenter et à le partager !

Et pour connaître mes 5 indispensables en cosmétique home made, vous pouvez vous inscrire à ma newsletter.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse