Loading...

Dupe de la crème Nivea

dupe de la crème Nivea

La petite histoire

Je reviens pour une nouvelle recette, pas vraiment estivale mais qui, je l’espère, vous plaira. J’ai décidé de formuler une dupe de la crème Nivea. Je n’ai pas trop l’habitude de faire ce genre de choses. Je l’ai fait, une fois, pour l’huile prodigieuse de chez Nuxe, mais plus depuis. Et pourtant, c’est un excellent exercice de formulation ! Il s’agit de se rapprocher le plus possible d’une texture existante, avec des ingrédients naturels et facilement procurables. C’est d’autant plus compliqué avec une émulsion, puisque le moindre changement peut complètement changer la sensorialité. Mais je me suis lancée, et la crème Nivea, que beaucoup apprécient, m’a paru être un bon support. Si vous essayez cette crème soyez indulgentes : je n’arriverai jamais à la refaire à l’identique ! Pour en savoir plus, lisez la suite.

La recette du dupe de la crème Nivea

Pourcentage (%)IngrédientQuantité (pour 30g)
Phase A
35.4%Eau 10.62g
Phase B
4%Cire émulsifiante n°11.2g
3%Cire d'abeille0.9g
5%Beurre de Mangue1.5g
48%Huile de Carthame14.4g
Phase C
3%Urée0.9g
1%Fragrance Beauty Addict0.3g8 gouttes
0.6%Cosgard0.18g5 gouttes

Avant de commencer, n’oubliez pas de désinfecter tout votre matériel, votre contenant et votre plan de travail avec de l’alcool à 70°.

Mode opératoire :

  • Peser séparément la phase A et B
  • Chauffer séparément les phases A et B au bain-marie jusqu’à ce qu’elles atteignent 70° (sans thermomètre : la phase A doit avoir de petites bulles et toute la phase B doit être fondue)
  • Verser doucement la phase A dans la phase B tout en mélangeant jusqu’à avoir une préparation homogène.
  • Ajouter un à un les ingrédients de la phase C en mélangeant après chaque ajout
  • Transvaser dans le contenant et étiqueter.

Zoom sur les ingrédients

La cire émulsifiante N°1

C’est un émulsifiant dont je n’ai jamais parlé sur le blog (enfin je crois), et je compte bien y remédier ! Cette cire émulsifiante permet de réaliser des crèmes plutôt épaisses et onctueuses, voir riches. Comme j’ai la peau grasse, je favorise plutôt les textures légères et pas trop nourrissantes. C’est pour cela que jusque-là je n’avais pas de recettes qui en contenait. Mais pour formuler ce dupe de la crème Nivea, qui est plutôt riche il faut se l’avouer, il me fallait un émulsifiant qui me permette d’obtenir une texture épaisse, onctueuse et très confortable. La cire émulsifiant n°1 est parfaite pour ça. En plus, elle est assez facile à mettre en œuvre (émulsion classique avec les deux phases chaudes) et elle donne des formules très stables.

Ici, la formule est un peu particulière car elle contient près de 50% de phase grasse. Ce n’est pas une émulsion « huile dans eau » comme on a l’habitude mais une émulsion inverse ou « eau dans huile ». C’est-à-dire que l’émulsion est une phase continue huileuse dans laquelle est dispersée plein de toutes petites gouttelettes d’eau (le plus souvent c’est le contraire). Pour réaliser ce genre d’émulsion très riche (donc exactement ce qu’on veut !) on peut se servir d’une petite quantité de cire émulsifiante n°1 ainsi que de cire d’abeille et d’un beurre (comme on va le voir ensuite) qui vont servir à « tenir » l’émulsion de ce dupe de la crème Nivea. Une utilisation un peu atypique de cet émulsifiant, mais c’est celui qui est le plus adapté pour obtenir cette texture riche recherchée.

La cire d’abeille

La cire d’abeille joue plusieurs rôles dans cette recette de dupe de la crème Nivea. Tout d’abord, il permet de stabiliser l’émulsion. En effet comme je l’ai expliqué plus haut je cherche à formuler une crème eau dans huile ou émulsion inverse. Pour cela on utilise la cire émulsifiante n°1, mais elle ne suffit pas. La cire d’abeille, ainsi qu’un beurre, vont permettre d’obtenir une crème homogène et stable.

En plus, la cire d’abeille est un épaississant, et va aider à retrouver cette texture assez particulière de la crème Nivea qui, il faut se l’avouer, n’est pas très légère. Par-dessus le marché, elle est filmogène, et va donc créer un film protecteur sur la peau pour la protéger contre les agressions extérieures (vent, froid) et empêcher sa déshydratation. En bref, la cire d’abeille a toutes les qualités pour faire partie de cette recette de dupe de la crème Nivea.

Le beurre de Mangue

Le beurre de mangue va jouer un double rôle dans ce dupe de la crème Nivea. Déjà, comme la cire d’abeille, il va aider à la stabilisation de l’émulsion : le beurre et la cire, qui sont solides à température ambiante, vont former un réseau dans la phase grasse et « piéger » les gouttelettes d’eau, ce qui évite la coalescence, puis le déphasage. J’aime aussi beaucoup le beurre de Mangue parce qu’il est assez fondant (même si pas autant que le Karité Nilotica) tout en se tenant bien. À l’application, je le trouve doux et confortable. Il est également nourrissant, et évite la déshydratation de la peau en la protégeant des agressions extérieures. C’est selon moi l’un des ingrédients de base de cette recette de dupe de la crème Nivea.

L’huile de Carthame

Je vous ai dit que cette recette de dupe de la crème Nivea comportait plus de la moitié de phase grasse. Mais après ces quelques % d’émulsifiant, de cire et de beurre, il faut bien trouver quelque chose pour les 50% restants ! Pour ne pas avoir un bloc de béton, il faut utiliser une huile végétale.

L’huile de Carthame, je l’ai utilisée pour la première fois dans ma crème de gommage gourmande pour le visage. Et comme je l’ai aimée, j’ai recommencé ! Cette huile végétale est restructurante et réparatrice, et idéale pour les peaux sèches et abimées. Elle préserve aussi l’élasticité de la peau et contribue à rétablir son hydratation, ce qui est parfait pour une crème protectrice comme la Nivea.

L’Urée

L’Urée fait maintenant partie des habituées de mes ingrédients en cosmétique maison. C’est un peu le pendant solide de la glycérine. À fort pourcentage (au-delà de 5-7%), elle peut avoir un effet légèrement kératolytique utile dans un gommage par exemple. Mais ici, utilisée à 3%, cet ingrédient est surtout un hydratant puissant. C’est à mon sens indispensable dans une formule, d’avoir à la fois de la nutrition et de l’hydratation. Et de la nutrition, il y en a ici ! Alors une (grosse) pointe d’hydratation, on ne dira pas non. Elle adoucit également la peau, et favorise la pénétration des autres ingrédients. Un vrai couteau-suisse !

La fragrance « Beauty Addict »

Une fois n’est pas coutume, la fragrance est importante, voir même indispensable ! Cette fragrance, disponible chez Aromazone, a la propriété d’avoir une odeur très proche de la fameuse crème Nivea. Vous voyez où je veux en venir ? Quel est le meilleur moyen de l’utiliser ? Dans un dupe de la crème Nivea pardi ! (Oui j’aime les expressions que personne n’utilise). Et l’odeur, je trouve que c’est hyper important dans une crème, surtout une qui est aussi caractéristique que la Nivea. Donc retrouver l’odeur qu’on adore mais avec une compo sympa et une recette faite maison, ça n’a pas de prix (enfin si mais c’est pas la question :p). Donc la fragrance « Beauty Addict », pour cette recette en particulier, je recommande fortement !

Le Cosgard

Une crème, même une émulsion inverse, contient de l’eau. Donc une source potentielle de développement microbien. Pour l’en empêcher, il faut un conservateur. C’est indispensable, et non négociable. Je pense l’avoir beaucoup répété, mais si c’est la première fois que vous venez sur mon blog vous ne le savez peut-être pas 😊 (alors les habituées soyez patientes). Eau = conservateur = Cosgard. Le pourcentage peut varier en fonction de la fragilité de la recette, mais c’est toujours 0.6% minimum.

Et si je n’ai pas un ingrédient ?

Et si je n’ai pas de cire émulsifiante n°1 ?

Si vous avez tout suivi, la cire émulsifiante n°1 permet d’obtenir des émulsions inverses (ou émulsions eau dans huile) en associant l’émulsifiant en petite quantité avec une cire et un beurre. Tous les émulsifiants n’ont pas cette capacité. En réalité, il n’y en a pas beaucoup. Pour obtenir une texture riche, il faut déjà commencer par ne sélectionner que les cires émulsifiantes. Les autres émulsifiants ont tendance à donner des textures plus fraîches et plus légères. Si vous en avez, la cire émulsifiante n°2 a exactement les mêmes propriétés que la cire émulsifiante n°1. Elle est donc une alternative très intéressante pour réaliser ce dupe de la crème Nivea. Le toucher final ne sera pas tout à fait le même, mais il restera très proche. Si vous n’avez aucun de ces deux ingrédients mais que vous avez de la cire émulsifiante Olive Protection, vous pouvez également essayer de la remplacer. Cependant, je ne garantis pas le résultat.

Et si je n’ai pas de cire d’abeille ?

La cire d’abeille joue à la fois le rôle d’épaississant et de stabilisant dans cette recette de dupe de la crème Nivea. On peut la remplacer par, au choix, de la cire de Candelilla ou de la cire de carnauba. Comme la cire de Candelilla a un plus haut point de fusion que la cire d’abeille (elle est plus dure), vous pouvez n’en utiliser que 2% (reportez le 1% restant sur l’huile végétale). Pour la cire de carnauba, c’est le contraire, donc dosez-la plutôt à 4%. Ce sont les deux seules alternatives fiables que je peux vous proposez, et qui conviendront également très bien si vous voulez que ce produit soit vegan.

Et si je n’ai pas de beurre de Mangue ?

Vous pouvez le remplacer par le beurre de votre choix, qui a à peu près les mêmes propriétés. À chaud, je pense que le beurre de Karité Nilotica est celui le plus proche en terme de texture du beurre de Mangue. Le beurre de Karité “classique” (brut hein, surtout pas raffiné) est un peu plus dur mais aussi très bien adapté à ce dupe de la crème Nivea. Je déconseille le beurre de Cacao, trop dur. Si vous en avez, le beurre de Cupuaçu est aussi une très bonne alternative. Si vous avez un autre beurre dans votre placard, vérifiez son point de fusion : s’il est suffisamment proche du beurre de Mangue (35°C), vous pouvez l’utiliser !

Et si je n’ai pas d’huile de Carthame ?

Vous pouvez la remplacer par l’huile végétale de votre choix, en fonction de votre type de peau, pour créer un dupe de la crème Nivea qui vous convienne à 100%. Si vous utilisez ce type de crème, je ne me tromperais pas en disant que vous avez sans doute la peau sèche (les peaux grasses ne sont pas très fan des crèmes riches). Les huiles végétales comme l’Amande douce, ou l’huile de Rose musquée pour les peaux matures, sont complètement adaptées. Si vous souhaitez une crème qui pénètre plus rapidement et laisse moins de film, vous pouvez adopter l’huile de Jojoba, qui est plus légère tout en restant polyvalente.

Et si je n’ai pas d’Urée ?

Pour conserver l’action hydratante de ce dupe de la crème Nivea, vous pouvez remplacer l’Urée par la même quantité de glycérine. C’est le seul ingrédient qui puisse être une alternative vraiment viable. Mais la glycérine végétale est selon moi un basique de la cosmétique maison : elle est super utile pour un rapport qualité/prix imbattable !

Et si je n’ai pas la fragrance “Beauty Addict” ?

Vous pouvez choisir d’utiliser une autre fragrance, ou pas de fragrance du tout, mais vous n’aurez pas l’odeur “Nivea” si caractéristique (et pour un dupe de crème Nivea, ce serait le comble !). Donc une fois n’est pas coutume, je vous conseille de vous procurer cette fragrance si vous voulez profiter de cette recette à 100%

Et si je n’ai pas de Cosgard ?

Achetez-en, ou vos recettes ne vont pas faire long feu ! Ca doit être un réflexe en cosmétique maison : de l’eau => du Cosgard, à 0.6% minimum.

J’espère que cette tentative de dupe vous plaira, et je vous invite à me dire ce que vous en pensez en commentaire. Et si vous avez des questions, comme d’habitude n’hésitez pas !

Vous pourriez aussi aimer

1 Commentaire

  • Esthelle 2 mois auparavant Répondre
    Bonjour.
    Pas trop de tambouille pour moi ces 12 derniers mois, mais les partiels se terminent lundi, et je serai enfin libérée délivrée pour tester cette recette. C’est la crème de mon enfance, et je ne suis pas contre tester une version naturelle, bien plus adaptée à la nos peaux!
    Bonne journée.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.